Aiffres
Aiffres Aiffres
Aiffres

Parole d'élus de l'opposition - Octobre 2019




Après un été caniculaire qui n'a pas manqué de nous interpeller sur les dérèglements de notre planète, nous espérons que la rentrée a été sereine pour vous, en particulier pour les familles dont les jeunes enfants sont accueillis dans les écoles aiffricaines.
Le Forum des associations qui – n'en déplaise – n'a pas été inventé par l'équipe actuelle, a illustré toute la vitalité et la richesse des associations de notre commune. Dommage que leur mobilisation et celle des agents municipaux n'aient pas rencontré un public plus nombreux.
Aucun animateur, aussi pénible soit-il, aucune opération de communication, fusse-t-elle olympique, ne permettra à cet évènement d'être aussi attractif qu'il le devrait. Il faudra le repenser dans un travail nécessairement partenarial avec les associations.

> Écoles : une priorité à surveiller

L'attractivité d'une commune passe notamment par ses écoles. L'implication des personnels, la qualité des enseignements ne suffisent pas. À Aiffres, la situation est devenue urgente. Vétusté, exiguïté, non accessibilité des locaux sont des constats partagés. Nous soutenons et affirmons cet enjeu majeur pour les années à venir.
Si l'expertise externe peut être nécessaire, aucun audit ne remplacera l'expérience et le bon sens. Nous appelons à la plus grande concertation et transparence pour repenser et améliorer les conditions de travail et d'étude, pour offrir un cadre de vie propice aux apprentissages et à l'épanouissement de nos enfants.

> Saison culturelle : une offre à découvrir

Au moment où l'audit culture accouche des évidences, la nouvelle saison culturelle, dont ce numéro présente les grandes lignes, doit permettre à chacun.e de trouver un spectacle, un évènement, une activité à son goût.
L'éclectisme, l'ouverture, l'accès au plus grand nombre doivent encore beaucoup au talent et à la mobilisation des bénévoles et salariés de la MPT… loin de l'élitisme voulu par certain.e.s.
Aiffres ne sera jamais le Moulin du Roc, malgré tous les audits !

> Notre commune connaît depuis quelques mois des travaux de voirie

Ces travauxs entraînent de nombreuses difficultés au quotidien pour les usagers qui voient leur temps de transport rallongé. Les commerçants ont vu leur activité chuter dangereusement. Sollicitée, la commune est restée trop souvent muette, renvoyant à la compétence de la CAN.
L'équipe municipale s'était engagée à dynamiser l'activité économique, elle aura juste réussi, avec la CAN, à dynamiter le chiffre d'affaires des commerces aiffricains. Ces conséquences étaient prévisibles. Un peu d'anticipation, d'écoute et des mesures d'accompagnement auraient évité de pénaliser l'économie locale.

> Nous contacter



27/11/2019 | Lu 11 fois