Aiffres
Aiffres Aiffres
Aiffres

Parole d'élus de l'opposition - Janvier 2019




L’année qui commence nous permet, comme la tradition nous y engage, de formuler un vœu, celui de construire une année où la solidarité et la fraternité reprendraient tout leur sens.

La crise des gilets jaunes a illustré le fossé qui s’est creusé depuis de nombreuses années entre les Français, fossé accentué par des politiques – au profit de quelques-uns – menés par une classe dirigeante éloignée des problèmes du quotidien.

À Aiffres, l’exigence est la même. L’action publique doit accompagner les évolutions, réparer les fractures et préparer, avec responsabilité, les transitions sociétale et environnementale à l’échelle du territoire ; sans quoi les écarts se creuseront toujours plus, jusqu’à mettre en péril notre vivre-ensemble.

Soyons concrets en illustrant notre engagement à votre service sur deux sujets importants : le soutien aux familles et le renforcement des solidarités.


> Soutenir les familles

L’adaptation de l’offre municipale aux attentes des familles, dans leur diversité et dans la complexité des parcours de vie, est essentielle. Elle participe à l’attractivité de notre commune. La création du pôle petite enfance est porteuse d’espoirs : horaires étendus, offre de garde plus souple, espaces mieux adaptés.

Elle offrira également un relais renforcé au réseau aiffricain d’assistant·e·s maternelles en développant accompagnement, échange de pratiques, lutte contre l’isolement…

 Mais ce service public, en lien étroit avec la MPT, doit conserver des tarifs justes et mesurés.

Nous avons voté contre l’augmentation de 4% de certains tarifs et défendons toujours une modulation selon le quotient familial lorsque la hausse est inévitable.


> Renforcer les solidarités

La solidarité est le ciment d’une société apaisée. Les associations en sont les principaux artisans. Nombre d’Aiffricain·e·s contribuent, par leur bénévolat, à rendre visibles les solidarités. Ils et elles participent au dynamisme de notre ville.

Le soutien municipal est ancien et réel. Il passe par une aide en nature avec les installations municipales, par un accompagnement par un personnel dédié et des subventions qui, en comparaison à d’autres communes, restent modestes.

Solidarité également avec nos amis jumelés d’Amlamé, au Togo, après leur venue fin 2018. Pas de communication municipale ni de réception officielle ! Service minimum.

 Le maire et son équipe font d’autres choix budgétaires… comme de changer le logo d’Aiffres sans associer largement les Aiffricain·e·s, sans préciser le coût, sans un débat préalable en conseil municipal.

Vous jugerez des priorités ! Nous vous souhaitons à tous une année qui puisse voir vos attentes se réaliser.


> Nous contacter



27/11/2019 | Lu 8 fois