Aiffres
Aiffres Aiffres
Aiffres

Parole d'élus de l'opposition - Année 2020




> JANVIER 2020

Ce début d'année est l'occasion pour chacun.e d'entre nous d'espérer le meilleur, après une année écoulée qui restera marquée nationalement par des inégalités sociales toujours plus fortes. Localement, le bilan 2019 est plus que contrasté, Aiffres perd de son attractivité. Alors qu'Échiré inaugure un nouveau centre bourg, que Chauray rénove et agrandit son EPHAD, que Vouillé adopte un projet santé innovant, Aiffres s'apprête à fermer de nouvelles classes. Aussi pour 2020, nous souhaitons une année citoyenne, solidaire et écologiste !
 
  • 2019 : Des projets anciens se terminent

Deux projets initiés par l'ancienne mandature sont réalisés : le réaménagement de la zone du Petit Fief et l'extension du cimetière.
Pour le premier, nous avons soutenu le projet mais l'amélioration n'est hélas pas complète : pistes cyclables passant devant les arrêts de bus, piétons obligés de changer de trottoirs, absence de zone de partage avec les automobilistes… Sans compter une place du marché ressemblant davantage à un parking !
Pour le second, l'extension apporte une nouvelle offre d'inhumation, naturelle, dans une zone paysagée. Il faut veiller à ce qu'elle soit accessible sans que des tarifs excessifs ne la réserve à un petit nombre.
 
  • 2019 : L'année des rendez-vous ratés !

Après une fête de la musique en recul, un forum des associations décevant, une implication minimale des élu.e.s dans les initiatives des associations aiffricaines, que dire du marché de Noël !
Certes, le temps n'a pas été de la partie, la MPT a proposé des activités et des cadeaux de qualité pour les grands et les petits, les quelques commerçants présents ont fait leur maximum, la Guirandelle a bravé la pluie avec talent, mais le moins qu'on puisse dire est que la magie de Noël n'y était pas.
Un marché de Noël a minima, avec peu de commerçants, sans âme ni identité, qui a déçu les Aiffricain.e.s.
Enfin, ultime raté, de Baguillon à Haut-Mairé, aucune décoration de Noël dans les hameaux cette année !

Cette nouvelle année sera l'occasion d'accueillir un nouveau directeur général des services. Kevin Gaillard succède à Floriane Peterschmitt, qui rejoint la communauté de commune bressuiraise. Nous leur souhaitons à tous les deux un plein épanouissement dans leur nouvelle fonction. Nous regrettons cependant, comme des membres de la majorité, le choix du Maire de décider seul de ce recrutement important pour notre collectivité. Une prérogative, peut-être ? Un usage d'un autre âge, assurément !
 
________________________________________________

> JUIN 2020

Confinement ! Un mot désormais connu de tous.tes, synonyme d'une vie suspendue faite d'inquiétude et d'espoir, de quelques replis sur soi et de beaucoup d'altruisme. Aiffres – et plus globalement notre région – a été plutôt épargnée. Le respect des gestes barrières, la mobilisation et le civisme ont été les meilleurs remparts, mais les conséquences sont lourdes et seront durables. Il nous faut désormais réapprendre à vivre en société et construire le monde d'après sur des bases qui protègent réellement les générations futures non seulement des pandémies à venir mais aussi de leurs impacts, humains, écologiques et économiques.
 
  • Retour sur une élection inédite

Nous voulons remercier les Aiffricain.e.s pour leur accueil lorsque nous sommes allés à leur rencontre tout au long d'une campagne qui a soudé un collectif uni autour de belles valeurs.
Nous avons perdu. Il en va ainsi du combat républicain. Nous voulons remercier celles et ceux qui nous ont soutenu. Mais la participation, qui valut en son temps à notre commune la palme du civisme, n'a pas été au rendez-vous, avec seulement 46,8 % des inscrits. Nombre d'entre vous ne se sont pas déplacés après l'annonce du confinement à venir et le maintien du premier et unique tour. Aucun.e élu.e ne peut se réjouir d'une élection avec 30,8% des inscrit.e.s. La légitimité issue de l'élection s'en trouve fragilisée et la démocratie abimée.
 
  • Des valeurs plus que jamais d'actualité

Nous en avions fait le cœur de notre programme, la crise sanitaire nous en a montré l'urgence !
La citoyenneté doit être renouvelée, en conciliant sécurité et liberté. La participation citoyenne est l'enjeu qui permettra de reconstruire pas à pas une légitimité démocratique.
La solidarité, indispensable, notamment avec les plus fragiles, doit s'inscrire dans le temps long. Nous devons soutenir davantage les associations qui œuvrent pour une société plus juste.
L'écologie n'a-t-elle pas remporté une victoire à la Pyrrhus ? Il nous appartient de faire que les lendemains ne déchantent pas et de bâtir un monde enfin respectueux des équilibres naturels.

Nous exercerons notre mandat d'élu.e.s dans une opposition constructive et exigeante au service de la ville d'Aiffres et de l'intérêt général.

Nous voulons remercier le personnel municipal, les commerçant.e.s, les citoyen.ne.s, bénévoles, qui se sont mobilisé.e.s au côté des élu.e.s pour permettre à Aiffres de traverser et sortir de la crise sanitaire au mieux. Nous adressons également nos félicitations républicaines aux nouveaux et nouvelles élu.e.s.
 
________________________________________________

> OCTOBRE 2020

Rentrée ! La période estivale aura permis à nombre de familles de se retrouver, et à chacun.e de se ressourcer un peu.
Drôle de rentrée, entre désir de reprendre une vie normale et angoisse des conséquences d'une crise sanitaire qui bouleverse notre quotidien et impactera nos vies pour longtemps encore. Plus que jamais, nous avons besoin de services publics de qualité pour construire avec vous la vie et la ville d'après. 
 
  • Mobilisés au service des Aiffricain.e.s

La présentation des services de la ville d'Aiffres, s'étalera sur plusieurs numéros. Nous soutenons cette initiative, tant les agents municipaux sont essentiels pour notre vivre ensemble, mais souvent méconnus.
 
Démarches administratives, solidarité tout au long de la vie, soutien à la vie associative, sportive et culturelle, entretien du cadre de vie, école et petite enfance, sécurité et prévention… les missions ne manquent pas !
Certes le poids de l'intercommunalité (la CAN) s'est renforcé ces dernières années (logement, assainissement, eau, transport, déchets, urbanisme…) autour de l'idée de territoire et de mutualisation des services, mais le rôle d'une mairie et de ses agents restent essentiel. La crise sanitaire et sociale du COVID-19 l'a illustré pleinement.
 
L'exigence de maintenir un service public de qualité ayant les moyens et les compétences d'assurer ses missions doit guider l'action publique au service des Aiffricain.e.s.
Au-delà de l'implication forte des agents, la ville a pu compter sur la mobilisation des bénévoles dans la confection des masques, dans l'attention aux plus fragiles, dans la sécurité solidaire…
 
  • Les écoles, enjeu d'avenir
Au-delà de la rentrée, la rénovation des écoles et leur réorganisation sont des enjeux majeurs de la mandature. Sans clivage partisan, tous.tes les élu.e.s sont conscient.e.s de l'importance de ce sujet pour l'attractivité de notre commune. L'amélioration des conditions d'accueil et d'étude, en même temps que les impératifs de mise aux normes environnementales et d'accessibilité, sont un souci partagé. La qualité du projet passe non seulement par une analyse partagée et transparente mais aussi par l'implication de la communauté éducative.

Nous vous souhaitons une rentrée aussi sereine que possible. Nous voulons saluer le choix du maire d'inclure dans le règlement intérieur du conseil municipal une proposition que nous avons portée lors des élections : le référendum local. Nous serons attentif.ve.s à ce que cette nouvelle pratique citoyenne puisse être utilisée sur les sujets qui, comme celui des écoles, participent à construire la ville d'Aiffres avec vous.
 
________________________________________________

> Nous contacter



11/12/2019 | Lu 28 fois