Aiffres
Aiffres Aiffres
Aiffres

Expression politique


Paroles d'élus de l'opposition



- MAI 2019 -

Nous n'avons pas voté le budget de cette dernière année de mandat car il traduit une politique contestable sur des points qui restent essentiels pour nous : équité sociale, engagement écologique, solidarité. Surtout, il subsiste des zones d'ombre que le débat n'a pas permis de dissiper.

Éducation : oui, mais avec quel budget ?
La création du pôle petite enfance a été présentée lors du vote du budget. Nous soutenons ce projet dont on parle depuis plusieurs années. Mais l'ambition doit aussi s'appuyer sur une capacité d'action réaliste.
Un budget de 1,4 M€ dont près de 500.000 € d'autofinancement… or l'épargne de la commune est aujourd'hui tombée à moins de 200.000 €. Nous n'avons pu voter une autorisation de programme non financée. Sans compter l'étude pour la création d'un nouveau groupe scolaire… Cela annonce nécessairement le recours à l'emprunt et des augmentations d'impôts.

Culture : dérive dangereuse ou ignorance coupable ?
Le maire et sa majorité ont lancé un audit sur la culture. Un audit de plus ? Un audit pour quoi faire ? Lors de l'assemblée générale de la MPT, le maire a esquissé une explication… le coût ! Le taux de remplissage de Tartalin est-il réellement un indicateur culturel pertinent ? La culture doit-elle être rentable ?
La culture ne se résume pas à une programmation de spectacles dont le seul but serait de rentabiliser Tartalin ! La culture, c'est une part importante du vivre ensemble, c'est ce qui nous rassemble. S'il est un domaine où la rentabilité supposée immédiate ne s'applique pas, c'est bien celui-là.
Le rôle des élus est d'accompagner, de soutenir et faciliter les initiatives culturelles, dans un souci d'accès du plus grand nombre, en veillant à consacrer des moyens suffisants au regard de nos possibilités budgétaires. Il n'est pas d'en dicter le cahier des charges. Il ne peut y avoir une culture qui primerait sur une autre, une culture rentable et une qui ne le serait pas. La culture ne s'achète pas sur étagère !
Il est toujours suspect que ceux qui ont le pouvoir décident de se mêler de culture…

Deux nouveaux conseillers rejoignent notre groupe, à un an de l'échéance municipale.
Nous voulons saluer l'engagement sans faille et le travail accompli par Dominique Martin et Joël Flamein qui ont permis ce renouvellement. Ils ont porté avec fierté les valeurs sociales, humanistes et écologistes qui caractérisent notre action. Ils restent mobilisés dans la vie associative aiffricaine autour des idéaux de solidarité et de partage qui les animent depuis toujours.

Un grand merci à eux et bienvenus aux nouveaux !

Nous contacter
aiffresoppositionmunicipale@orange.fr


22/07/2019 | Lu 197 fois