Paroles d'élus de l'opposition

JANVIER 2018

Au moment où l’année 2017 fait place à 2018, il est temps de revenir sur quelques éléments marquants pour notre commune et de tracer quelques perspectives pour cette nouvelle année.

> Voulant incarner une opposition sérieuse, exigeante et constructive, nous avons voté l’ensemble des délibérations lors du dernier conseil municipal de l’année

Une première qui marque une inflexion de la majorité de droite envers des revendications que nous portons depuis le début du mandat : équité et modération des efforts demandés aux Aiffricains et solidarité envers les plus modestes.

 

Ainsi, lors de l’examen des tarifs applicables tant pour les activités que pour la cantine pour 2018, nous avons apprécié que plusieurs tarifs n’augmentent pas au regard de la faiblesse de l’inflation. Pour ceux qui progressent, la modulation suivant le quotient familial entre 1 et 3% nous apparaît comme une marque indispensable de solidarité entre les Aiffricains.

> D’autres sujets ont également reçu notre soutien

Citons la requalification de la zone du Petit Fief et l’extension du cimetière. Deux projets initiés avant 2014 et dont la réalisation a fait l’objet d’une concertation au cours de laquelle chacun a pu apporter des améliorations.

Nous avons enfin soutenu le maintien à quatre jours et demi des rythmes scolaires mis en place avant 2014 et qui favorisent les apprentissages, permettent d’offrir des activités périscolaires de grande qualité et conviennent aux familles aiffricaines.

> Nous avons participé activement à la démarche d’Agenda 21

Nous portons l’ambition d’une véritable transition sociétale et écologique pour Aiffres face à la tentation des artifices de la communication auxquels recourt trop souvent la majorité actuelle.

> Pour 2018, nous serons attentifs aux choix budgétaires, et force de proposition

La réorganisation des écoles, l’aide aux associations, la solidarité intergénérationnelle, le soutien aux initiatives pour et par la jeunesse, la programmation culturelle, la sincérité du soutien au jumelage avec AJAMÉ, la qualité du partenariat essentiel avec la MPT, sont autant de sujets que nous défendrons.

 

De même, nous sommes vigilants face aux évolutions portées par la CAN dont le maire est comptable en tant que vice-président. La gratuité des transports a conduit à une diminution inacceptable de l’offre pour Aiffres.

 

Nous appelons également à une meilleure répartition des fruits du développement économique au sein du territoire.

 

Au nom des élus de l’opposition, nous vous souhaitons le meilleur pour cette nouvelle année
et vous présentons nos vœux de bonheur, santé et prospérité
.

> Lire nos précédents propos

octobre 2014 à juin 2017

> Nous contacter

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.